Vous êtes ici : Voyages Ile Maurice Infos pratiques

Infos pratiques

Aéroport Ambassades Ariane Conduite Cuisine

Cuisine



Île Maurice


La cuisine mauricienne est un mélange de cuisines venues des quatre continents dont la Chine, l’Inde, l’Afrique et l’Europe. Tous les restaurants proposent des plats indiens, créoles, chinois et européens.

C’est aussi une cuisine des îles composée de plats à base de poissons, de recettes exotiques…. L'océan offre son lot de fruits de mers, poissons, crustacés, ourites (poulpes)…

Les légumes et fruits tropicaux de l’île font de la cuisine mauricienne une cuisine haute en couleurs et en saveurs.

Les amateurs de poissons et de fruits de mer seront comblés (vieilles rouge, sacré chien, capitaine, camarons, crabes, poissons fumés..). Le cerf local, lui aussi, est excellent...

Les spécialités sont :
• Les mines bouillis (nouilles dans un bouillon) et mines frits (nouilles fraîches avec légumes, viandes, ou zourites)
• Le riz frit (pareil que les mines frits)
• Les boulettes (toutes saveurs : poulet, agneau, poisson, chouchous, bredes…)
• Les bols renversés (riz, champignons chinois, légumes œuf)
• Les rôtis (galette dans laquelle on met des sauces succulentes)
• Dhall puri (galettes fines à base de pois cassés jaunes, typiques de la street-food mauricienne)
• Le carry (viande revenue avec du curcuma et servie avec du riz et des grains)
• Rougail saucisses (saucisses revenues avec de la tomate et des épices, servies avec du riz et des grains)

Pour les desserts, les fruits exotiques sont nombreux sur l'île.


Île de la Réunion


La Réunion, à travers le métissage de sa population, de sa culture est dotée d’une gastronomie exemplaire. Un vent d’influences européennes, africaines, malgaches, asiatiques soufflent sur les assiettes.

Le plat traditionnel est le cari. Il peut être de poisson, poulet ou crevettes. Accomodé de curcuma, de gingembre pilé avec l’ail et le poivre noir, le cari est servi avec du riz, des grains (lentilles, pois du cap ou haricots rouges), des brèdes sautées (sorte d’épinard) et du rougail (tomate, oignon, bringelle…).

Un repas créole se termine souvent par un petit rhum souvent arrangé.
Culture Décalage horaire Electricité Emblèmes Formalités Géographie Langues Météo Monnaie Santé Shopping Téléphone Tourisme Rodrigues Transport Us et Coutumes Vêtements